Mercato - ASSE : Un énorme projet pour la vente du club se complique...

·1 min de lecture

Longtemps considéré comme l'une des pistes les plus chaudes pour le rachat de l'ASSE, le projet du Prince cambodgien prend du plomb dans l'aile. Au-delà des interrogations que suscite la provenance de ses fonds, Norodom Ravichak n'aurait toujours pas eu accès à la data room.

La vente de l'AS Saint-Etienne semble être entrée dans un nouvelle phase. En effet, L'Equipe révélait jeudi que deux projets avaient les faveurs du cabinet d'audit KPMG, mandaté pour l'occasion. Ainsi les projets d'Olivier Markarian, entrepreneur local, et du Prince cambodgien Norodom Ravichak semblent être jugés solides. Et pour cause, un accès à la data room leur aurait été accordé. Une étape très importante puisqu'il s'agit de la quatrième des sept nécessaires pour boucler le processus de vente. Les deux investisseurs pourraient donc avoir accès aux comptes de l'ASSE, une information cruciale avant la remise d'une offre définitive. Cependant, le Prince du Cambodge suscite quelques doutes en interne puisque L'Equipe rappelait que KPMG afficherait des inquiétudes concernant le pouvoir de décision du Prince cambodgien sur le fonds familial, basé en Suisse et estimé à 250M€. La provenance de ses fonds ne serait également pas aussi claire que celle d'Olivier Markarian.

Norodom Ravichak intrigue

Mais c'est surtout la communication de Norodom Ravichak qui inquiète. En effet, le Prince du Cambodge a officialisé sa candidature pour le rachat de l'ASSE assurant à RFI qu'il était « exact que je me suis porté officiellement…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles