Mercato - ASSE : Claude Puel vide son sac après son départ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Discret depuis son départ en décembre dernier, Claude Puel prendra la parole dimanche au cours d’un entretien accordé à Europe 1. L’occasion pour l’ancien entraîneur de l’ASSE de revenir sur les raisons de son échec chez les Verts.

Régulièrement annoncé sur le départ après le mauvais début de saison réalisé par l’AS Saint-Etienne, Claude Puel a connu la défaite de trop le 5 décembre dernier face à Rennes (5-0) à Geoffroy Guichard. Comme vous l’avait révélé le10sport.com à cette époque, c’est Pascal Dupraz qui a été choisi par la direction stéphanoise pour succéder à l’entraîneur de 60 ans. Depuis, ce dernier se montre discret dans les médias, hormis une réponse sèche adressée à Roland Romeyer le 7 janvier, après que le président du directoire de l’ASSE ait indiqué que Claude Puel s’était volontairement montré inactif sur le marché des transferts durant son passage entre 2019 et 2021. « Lorsqu'un entraîneur quitte un club, il est tentant de lui faire porter toutes les responsabilités d'une situation », avait répliqué Claude Puel par le biais d’un communiqué envoyé à L’Equipe. Ce dimanche, l’ancien technicien de l’AS Saint-Etienne devrait néanmoins en dire davantage au cours d’un entretien accordé à Europe 1. L’occasion pour lui de revenir sur son échec chez les Verts et de pointer du doigt les problèmes financiers du club forézien.

« On n’a pas pu faire de recrutement durant quatre mercatos »

« Je ne m’attendais pas à ce que le club soit dans cette situation quand je suis arrivé.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles