Mercato - ASSE : Le constat accablant de Claude Puel pour le mercato des Verts...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Très discrets sur le mercato, les Verts ne devraient pas animer le marché cet été. Claude Puel s'est en effet prononcé sur le recrutement à venir de l'ASSE et se montre très clair, ne faisant aucune promesse aux supporters stéphanois.

Entre les problèmes économiques et les discussions pour la vente du club, l'ASSE est bien discrète sur le marché des transferts. Pour le moment, les Verts ont laissé filer Mathieu Debuchy, Romain Hamouma et Kevin Monnet-Paquet, dont les contrats arrivaient à échéance, tandis que les prêts de Panagiotis Retsos, Pape Abou Cissé et Anthony Modeste ont pris fin. Et dans le sens des arrivées, c'est le calme plat. L'ASSE a besoin de se renforcer mais n'en a pas les moyens alors que la reprise de la saison approche. C'est la raison pour laquelle le club stéphanois a rapidement blindé plusieurs jeunes éléments qui auront leur importance la saison prochaine à l'image d'Yvann Maçon, Étienne Green, Saïdou Sow, Maxence Rivera et Aïmen Moueffek. Interrogé sur le mercato de l'ASSE dans les colonnes du Progrès, Claude Puel s'est d'ailleurs montré très transparent concernant la situation du club.

«On ne cache pas qu’il reste une saison difficile»

Ainsi, le manager général de l'ASSE assure qu'il va falloir encore vivre une saison compliquée avant de pouvoir à nouveau dépenser : « On ne cache pas qu’il reste une saison difficile. En juillet 2022, une nouvelle page va s’ouvrir pour l’ASSE avec des possibilités d’investissement parce qu’on aura rétabli les équilibres financiers.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles