Mercato - ASSE : Dupraz s'active pour résoudre ce chantier colossal !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le recrutement d'un avant-centre sera la grande priorité de l'ASSE pour le prochain mercato hivernal. Plusieurs profils ont été ciblés par Pascal Dupraz, mais certains dossiers pourraient donner du fil à retordre aux dirigeants.

Claude Puel n’est pas parvenu à conserver son poste jusqu’à la fin de la saison. Le technicien a été remercié après la lourde défaite de son équipe face à Rennes (0-5) le 5 décembre dernier et a laissé sa place à Pascal Dupraz. En mission commando à l’ASSE, l’ancien coach de Caen et du TFC a six mois pour remettre sur pied ce club historique et éviter une décente en Ligue 2, qui pourrait être désastreuse pour les dirigeants et les finances. Mais pour parvenir à ses fins, Dupraz espère du sang frais. « J'ai la faiblesse de penser que j'ai des recettes pour faire progresser cette équipe. Si on améliore ce groupe, je ne dirai pas non. Il y a la CAN, un groupe jeune, il faut mesurer ce que représente un club. A 18 ou 20 ans, cela peut impressionner » avait lancé le technicien lors de sa présentation. L’équipe du Forez pourrait se mettre à la recherche d’un avant-centre capable de pallier les absences de Denis Bouanga et de Wahbi Khazri, mais aussi le départ probable d’Ignacio Ramirez, mis de côté. Un dossier érigé en priorité par les responsables, prêts à mettre de côté certaines opportunités comme Hatem Ben Arfa ou encore Clément Grenier pour résoudre ce chantier.

Bakary Sako proche de l'ASSE

Si l’on en croit les informations de But Football Club, un dossier…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles