Mercato - ASSE : Le nouvel attaquant de Pascal Dupraz dit tout sur son arrivée !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En quête de renforts à moindre coût en cette période de mercato hivernal pour assurer le maintien de l’ASSE, Pascal Dupraz a donc récupéré Bakary Sako qui était libre. Et l’attaquant malien, qui connaît bien le club stéphanois pour y avoir déjà évolué trois ans par le passé, s’est livré sur son grand retour.

En plus des arrivées de prêt de Paul Bernardoni et Sada Thioub qui vous avaient été révélées en exclusivité par le10sport.com ainsi que celles d’Eliaqium Mangala et Joris Gnagnon qui étaient libres depuis plusieurs mois, l’ASSE a également enregistré cet hiver le renfort de Bakary Sako ! L’attaquant malien de 33 ans vient donc renforcer le secteur offensif de Pascal Dupraz, qui va pouvoir s’appuyer sur l’expérience de l’international malien, lui qui a déjà porté les couleurs de l’ASSE entre 2009 et 2012. Et dans un large entretien accordé au site officiel de la Ligue 1, Sako se prononce sur les coulisses de son arrivée chez les Verts.

« J’ai appris à mieux me gérer »

« Je suis presque le même joueur avec un peu plus d’expérience. Je me suis aguerri en Angleterre, où j’ai pu grandir en tant que joueur et en tant qu’homme. A savoir dans la façon d’aborder et de gérer les matchs, dans la maturité. Quand j’étais à Saint-Etienne, je découvrais la Ligue 1 (à 21 ans). J’étais un peu foufou, très explosif. Avec les années passées en Angleterre, j’ai appris à mieux me gérer, notamment les émotions », indique Bakary Sako, qui espère donc apporter une plus-value à l’ASSE avec son grand…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles