Mercato - ASSE : Polémique, avenir... Khazri se lâche après après la relégation des Verts !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’attaquant de l’AS Saint-Etienne Wahbi Khazri a donné sa version des faits concernant la saison cataclysmique des Verts, relégués en Ligue 2 la saison prochaine. Invité de l’émission Rothen s’enflamme sur RMC, l’international tunisien en a profité pour démentir plusieurs informations parues dans la presse ces derniers jours.

En s’inclinant face à l’AJ Auxerre en barrages, l’AS Saint-Etienne a provoqué sa relégation en Ligue 2. Un coup de massue pour ce club historique du championnat de France qui, au bout d’une année très compliquée, n’a pas su maintenir sa place dans l’élite. Invité sur RMC à s’exprimer sur la saison ratée des Verts, l'attaquant Wahbi Khazri a expliqué les raisons, selon lui, de la descente du club : « Le projet qui a été mis en place n’avait pas le niveau pour la Ligue 1 » commence-t-il. « Il y a des jeunes joueurs qui ont été lancés et qui ont fait le maximum, il n’y a aucun joueur dans ce groupe qui a triché, tout le monde s'est donné à 200%, mais ce qui fait la différence en Ligue 1, ce sont les joueurs de talents, des joueurs de haut niveau. Malheureusement, je pense qu’on avait un groupe trop jeune et c’était compliqué d’exister en Ligue 1. En ayant 12 points à la trêve, c’est encore plus compliqué donc on partait de très loin. Pascal Dupraz est arrivé il a fait son maximum, il a remis un peu l’équipe sur le droit chemin, on a réussi à faire barragiste, mais ça n’a pas suffi » a analysé l’international tunisien, qui a assuré ne pas en vouloir non plus à…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles