Mercato - ASSE : Le Prince du Cambodge contre-atttaque après l'échec de son projet !

·1 min de lecture

Ecarté par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, le prince du Cambodge Norodom Ravichak n'entend pas baisser les bras comme l'a reconnu son avocat, Maître Carlos Bejarano.

En septembre dernier, un mystérieux candidat officialisait son intérêt pour l’ASSE, mise en vente par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. « Je souhaite m’investir à long terme et prendre soin de l’ASSE. Si nous nous entendons, j’apporterais des moyens suffisants pour réaliser ces ambitions et permettre à Saint-Étienne de retrouver sa splendeur » avait annoncé Norodom Ravichak , membre de la famille royale du Cambodge. Agé de 47 ans, cet homme francophile était déterminé à aller jusqu’au bout, selon les informations exclusives du 10Sport.com, et était prêt à injecter 100M€ dans le club stéphanois, mais un incroyable retournement de situation a eu lieu dans ce dossier. Le 9 novembre dernier, l’ASSE indiquait qu’elle allait porter plainte contre Norodom Ravichak, accusé d’avoir fourni de faux documents au cabinet KPMG. « Ils disaient qu'il avait 500 millions d'euros… Ce sont des conneries ! Normalement, les acheteurs sérieux ne parlent pas. Ils ne parlent pas parce que c'est dans leur intérêt. Quand je vois des gens parler dans les médias, la plupart du temps, c'est parce qu'ils ne sont pas sérieux et qu'ils n'ont pas d'argent » a lancé le Président du Conseil de Surveillance de l'ASSE, Bernard Caïazzo. Mis en cause, Norodom Ravichak a tenu à livrer ses vérités et assuré qu’il n’était pas à l’origine de cette tentative…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles