Mercato - ASSE : Le Prince du Cambodge lâche ses vérités après l'échec de son projet colossal !

·1 min de lecture

Longtemps présenté comme le favori au rachat de l'ASSE, Norodom Ravichak a finalement été contraint de renoncer à son projet, accusé d'avoir fourni de faux documents. Frustré de n'avoir pas pu mener à bien sa candidature, le Prince du Cambodge sort du silence et lâche ses vérités dans ce dossier.

Le processus de vente de l'ASSE suit son cours et a même connu une accélération ces derniers jours. KPMG, cabinet d'audit mandaté pour éplucher les candidatures, a effectivement clos l'étape de la réception des offres depuis dix jours. Difficile de savoir quels projets sont en cours, mais tout devrait être révélé le 23 novembre, date à laquelle KPMG présentera à Roland Romeyer et Bernardo Caïazzo les offres jugées sérieuses. Une chose est cependant certaine, Norodom Ravichak ne sera pas le prochain propriétaire de l'ASSE. Et pour cause, le Prince du Cambodge « a fourni un document de garantie financière de 100 millions d’euros émanant d’une grande banque internationale qui se révèle être un faux. » Une situation qui a poussé les Verts à lancer un procédure en justice contre le prince cambodgien qui ne rachètera donc pas l'ASSE. Mais alors qu'il avait affiché par le biais d'un communiqué « sa sidération face aux accusations portées à son encontre », Norodom Ravichak a décidé de sorti du silence dans une interview accordée à L'Equipe.

Ravichak met les choses au clair

Le Prince du Cambodge a ainsi confirmé qu'il était bien candidat au rachat de l'ASSE. Mais contrairement à ce qui a été annoncé,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles