Mercato - ASSE : Romeyer et Caïazzo reçoivent deux énormes messages pour la vente du club !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le projet de vente de l'ASSE suit son cours, Michel Salgado et Serge Bueno ont évoqué leurs ambitions respectives pour reprendre en mains le club du Forez.

Depuis le 23 novembre, la vente de l'ASSE est entrée dans une nouvelle phase. En effet, les projets de Norodom Ravichak, Jean-Michel Roussier et Olivier Markarian ont tous été retoqués par KPMG, cabinet d'audit chargé d'éplucher les candidatures. Les raisons différent puisque le Prince du Cambodge est accusé d'avoir fourni de faux documents tandis que les deux autres candidats n'ont pas apporté les garanties financières suffisantes. Mais surtout, entre temps, d'autres projets bien plus importants ont émergé dont deux semblent se détacher. Il s'agit du dossier russe porté par Roman Dubov, président de la société Total Sport Investments, appuyé par le milliardaire russe Sergeï Lomakin, et du projet local de Serge Bueno, fondateur de l'entreprise Smart Goog Things.

Salgado évoque les ambitions du projet russe

Et les principaux candidats commencent à sortir du silence. C'est notamment le cas de Michel Salgado. L'ancien joueur du Real Madrid est effectivement le conseiller sportif de Roman Dubov, et il était présent à Geoffroy-Guichard en compagnie du président de Total Sport Investments dimanche pour assister à la défaite de l'ASSE contre le PSG (1-3). « C'était un voyage "loisir et business". Je travaille pour une holding de deux personnes russes, qui dirigent ce groupe, et nous avons plusieurs équipe en Europe », explique…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles