Mercato - ASSE : Russie, Manchester City... Les Verts bientôt dans une autre dimension ?

·1 min de lecture

Malgré le refus des offres d'Olivier Markarian et de Jean-Michel Roussier, la vente de l'ASSE est toujours espérée par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo qui seraient en discussions avec des riches investisseurs qui pourraient prochainement donner une nouvelle dimension au club du Forez.

Depuis le mois d'avril, le processus de vente de l'ASSE est lancé. Un premier verdict a d'ailleurs été rendu mardi dernier. Par le biais d'un communiqué, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont annoncé que KPMG, le cabinet d'audit chargé d'éplucher les offres de rachat, leur avait conseillés de repousser les deux offres reçues. « Le cabinet de conseil a estimé que les garanties juridiques et financières apportées par les candidats sont insuffisantes. Les garanties d’investissement dans le développement du club ou les garanties de l’origine des fonds n’ont pas été apportées à ce jour », pouvait-on lire dans ce communiqué. Les deux projets concernés étaient ceux d'Olivier Markarian, homme d'affaires de Valence dans la Drôme et porteur d'un projet local, et de Jean-Michel Roussier, appuyé par des fonds basés en Suisse et qui avait confié son secteur sportif à Mathieu Bodmer. Suffisant pour mettre fin à la vente de l'ASSE ? Surement pas et bien au contraire puisque « les actionnaires sont heureux de constater que de nouveaux candidats se sont présentés avec des dossiers qui répondent aux critères demandés par KPMG et attendent avec sérénité les recommandations du cabinet d’audit à propos de ces candidats…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles