Mercato - ASSE : A Saint-Etienne, on pousse pour la vente de l'ASSE

Immédiatement après la relégation de l'ASSE, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo publiaient un communiqué pour annoncer des changements imminents au sein du club. Une référence à la possible reprise de l'équipe par un actionnaire américain. Mais depuis plusieurs jours, c'est le calme plat dans ce dossier. Une situation qui agace le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau.

Battue par l'AJ Auxerre aux tirs au but lors du barrage, l'ASSE évoluera en Ligue 2 la saison prochaine. Immédiatement après cette contreperformance, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo publiaient un communiqué pour envoyer un message aux supporters stéphanois, qui avaient laissé éclater leur colère après le coup de sifflet final. « Dans quelque temps, nous annoncerons une nouvelle importante concernant l’avenir du club et le nôtre. Une page essentielle de notre vie se tournera mais nous plaçons au-dessus de tout l’institution ASSE qui retrouvera très vite, nous en sommes convaincus, le chemin de l’élite » pouvait-on lire. Une référence au dossier de vente, qui s'éternise. Depuis plusieurs semaines, le nom de David Blitzer, un riche investisseur américain, est cité, mais aucune annonce n'a été faite, depuis, par l'ASSE. Attentif à l'actualité du club de sa ville, Gaël Perdriau s'est exprimé sur la vente des Verts. Et le maire de Saint-Etienne n'a pas été tendre avec Roland Romeyer et Bernard Caïazzo.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles