Mercato - ASSE : Pour la succession de Puel, tout reste ouvert !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après un début de saison plus que compliqué, Claude Puel a finalement été mis à pied et l'ASSE travaille déjà pour sa succession. Plusieurs options sont sur la table.

Ce qui était attendu depuis de nombreuses semaines est finalement arrivé dimanche soir. Après la lourde défaite contre Rennes (0-5), l'ASSE a prononcé la mise à pied de Claude Puel à titre conservatoire. « Ce dimanche, le Président exécutif de l'AS Saint-Étienne a pris la décision de retirer à Monsieur Claude Puel, et ce jusqu'à nouvel ordre, la gestion de l'équipe professionnelle », explique le club par le biais d'un communiqué. Il faut dire que les Verts ont longtemps retardé l'échéance, notamment pour des raisons économiques puisque le licenciement de Claude Puel, dont le salaire avoisine les 225 000€ bruts par mois, n'a pas facilité la tâche. Et chaque mois économisé sur l'indemnité de licenciement était important. Mais la situation sportive est devenue trop grave et Claude Puel a donc était évincé et laisse l'ASSE en dernière position de Ligue 1. Les Verts ont pris une première décision forte au lendemain de l'éviction du Castrais puisque Loïc Perrin a été nommé coordinateur sportif.

Dupraz et Guion en course...

Et l'une des premières responsabilités de l'ancien capitaine de l'ASSE sera de participer au choix du successeur de Claude Puel. Dans cette optique, comme révélé en exclusivité par le10sport.com, Pascal Dupraz est le favori pour s'asseoir sur le banc du club. Une tendance confirmée dans ses colonnes par…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles