Mercato - ASSE : Vente, Cambodge... Les zones d'ombre de ce projet à 100M€ !

·1 min de lecture

Membre de la famille royale du Cambodge, Norodom Ravichak s'est porté candidat pour racheter l'ASSE. Cependant, plusieurs zones d'ombre planent sur ce projet.

Le processus de vente de l’ASSE suit son cours. Comme indiqué récemment par Amazon Prime, le cabinet KPMG, mandaté par le club pour sélectionner les meilleurs projets, a retenu quatre candidatures. Celui porté par Olivier Markarian a retenu l’attention de Roland Romeyer, président du Directoire. Par ailleurs, un projet américain mené par Terrapin Partners, un autre qui demeure assez mystérieux, et le projet porté par Norodom Ravichak ont été sélectionnés. Prince cambodgien, ce dernier s’est porté officiellement candidat au rachat de lASSE dans un entretien à RFI : « Il est exact que je me suis porté officiellement candidat à la reprise de l’AS Saint-Étienne. Je ne viens pas pour réaliser une opération financière. Je souhaite m’investir à long terme et prendre soin de l’ASSE. Si nous nous entendons, j’apporterai des moyens suffisants pour réaliser ces ambitions et permettre à Saint-Étienne de retrouver sa splendeur ». Selon plusieurs médias, Ravichak est prêt à dépenser la somme de 100M€ pour mettre la main sur l’ASSE. Mais de nombreuses zones d’ombre planent sur ce projet notamment concernant la provenance de ces fonds.

« Lorsque cela commence comme ça, ce n'est pas bon signe »

Journaliste, Romain Molina a tenté de déterminer la provenance de ces fonds. « Il y a le prince cambodgien dont le nom est sorti. J'ai parlé aux gens…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles