Mercato - ASSE : Vente, entraîneur… Tout est relancé pour l’avenir de l’AS Saint-Etienne ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Désormais assurée d’évoluer en Ligue 2 la saison prochaine, l’AS Saint-Etienne s’apprête à vivre une révolution. Le rachat du club est plus que jamais d’actualité, et David Blitzer tient la corde pour prendre les rênes du club forézien, mais l’homme d’affaires américain serait refroidi par les débordements survenus à Geoffroy-Guichard dimanche. Des doutes partagés par Laurent Batlles, priorité des Verts pour succéder à Pascal Dupraz.

« Dans quelque temps, nous annoncerons une nouvelle importante concernant l’avenir du club et le nôtre. Une page essentielle de notre vie se tournera mais nous plaçons au-dessus de tout l’institution ASSE qui retrouvera très vite, nous en sommes convaincus, le chemin de l’élite. » Dans la foulée de la relégation de l’ASSE en Ligue 2, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer publiait ce dimanche un communiqué dans lequel ils insinuaient que l’AS Saint-Etienne serait cédée prochainement, alors que le club est en vente depuis le mois d’avril 2021. Alors que de nombreux noms ont circulé concernant le futur repreneur, c’est aujourd’hui David Blitzer qui tient la corde pour prendre les rênes, mais l’échec face à l’AJ Auxerre en barrages rebat les cartes. L’Équipe annonçait en effet avant ce rendez-vous crucial que deux offres avaient été formulées par le propriétaire de la société Bolt Football Holding. La première estimée à 100M€ (dont 38M€ pour racheter les parts sociales) en cas de maintien, et une seconde de 80M€, avec seulement 19M€ à se partager entre

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles