Mercato - ASSE : Vente, tensions... Ça tourne à la catastrophe pour l'ASSE !

·1 min de lecture

En coulisses, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ne cacheraient pas leurs divergences notamment sur le profil des prochains acquéreurs. Difficile d'y voir clair pour les candidats au rachat, qui pour certains se retrouvent découragés.

En avril dernier, dans une lettre publiée dans les colonnes du Progrès, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo officialisaient leur envie de passer la main. Présents à l’ASSE depuis 2004, les deux hommes étaient prêts à passer la main. Directeur du Directoire, Romeyer espérait boucler ce dossier avant la fin de l’année civile. « Je souhaiterais que la vente se fasse avant la fin de l’année 2021. J’espère qu’on trouvera le successeur adéquat assez rapidement, c’est-à-dire quelqu’un qui a les valeurs de l’ASSE et qui pourra l’aider financièrement afin d’aller titiller les cinq à six premières places » avait-il confié en septembre dernier. Mais les mois ont défilé et il est toujours aussi difficile d’y voir clair dans ce dossier, qui traîne en longueur. D’un point de vue sportif, le club stéphanois est au bord du précipice. Lanterne rouge du championnat, l’ASSE n’a pas le droit à l’erreur face à l’OL ce vendredi. En ce qui concerne la vente du club, ce n’est pas plus brillant. Mandaté pour sélectionner les meilleures candidatures, le cabinet KPMG avait rendu son avis il y a maintenant plusieurs mois, mais depuis, c’est le calme plat dans le Forez. En raison évidemment de la situation sportive de l’ASSE, qui décourage les actionnaires, mais aussi en raison…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles