Mercato : Au coeur d’une polémique pour son transfert, Griezmann reçoit un gros soutien

À quelques semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde au Qatar, Antoine Griezmann traverse une passe difficile à l’Atletico de Madrid où il ne joue que des bouts de match en raison des conditions de l’option d’achat du prêt convenu entre les Colchoneros et le FC Barcelone. De quoi l’inquiéter alors qu’en coulisse, le Barça préparerait une plainte destinée à l’Atletico en raison de la position qui club rojiblanco sur l’option d’achat en question. L’occasion pour le président Enrique Cerezo de faire un point sur la situation.

Antoine Griezmann n’est plus un titulaire indiscutable à l’Atletico de Madrid comme cela avait pu être le cas la saison passée. En effet, pour cet exercice 2022/2023, qui est le deuxième du prêt convenu en août 2021 entre le FC Barcelone et l’Atletico, Griezmann ne peut pas disputer plus de trente minutes de moyenne par match cette saison. La cause ? L’Atletico de Madrid se trouverait alors dans l’obligation de lever l’option d’achat de 40M€ convenue avec le FC Barcelone.

Griezmann traîne son spleen à Madrid

Confronté à une situation plus que délicate sur le plan sportif depuis le début de la saison chez les Colchoneros, Antoine Griezmann ne peut que partiellement prendre part aux rencontres disputées par l’Atletico de Madrid, qu’il soit performant ou pas. De quoi frustrer le principal intéressé qui faisait dernièrement passer le message suivant. « Il est clair que j’aimerais jouer plus, mais je dois faire le maximum durant les minutes que l’on me donne.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com