Mercato: Aulas prêt à contester un éventuel accord de l'Atlético pour Bruno Guimaraes?

RMC Sport

Le début d'un long et complexe feuilleton? Alors que l'OL avait trouvé un accord à hauteur de 25 millions d'euros avec le club brésilien de l'Athletico Paranaense pour le transfert du milieu Bruno Guimaraes (Lucas Tousart étant en partance pour Berlin), le dossier s'est compliqué ces dernières heures pour la formation rhodanienne.

En effet, plusieurs concurrents européens se sont réveillés, et selon des médias brésiliens, l'Athletico Paranaense aurait également accepté une offre de l'Atlético de Madrid, équivalente à celle de l'OL. Pour la simple raison... que les Colchoneros bénéficieraient d'une priorité d'achat sur Bruno Guimaraes, en vertu d'un accord passé en 2019 entre les deux clubs. En clair, Paranaense ne pouvait pas refuser une offre madrilène, si celle-ci était équivalente à celle d'un autre acheteur.

Aulas évoque un non-respect du règlement

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Désormais, la balle serait donc dans le camp du milieu, qui pourrait donc avoir le choix d'évoluer sous les ordres de Diego Simeone, ou sous ceux de Rudi Garcia. Sauf que Jean-Michel Aulas ne l'entend pas de cette oreille...

Le président de l'OL semble ainsi décidé à dénoncer "l'accord de priorité" entre l'Athletico Paranaense et l'Atlético de Madrid, si l'on en croit ses propos sur les réseaux sociaux jeudi soir.

"La clause entre les deux Atletico me paraît contraire aux règles FIFA et son article 83.1", glisse ainsi le dirigeant dans un tweet. Problème, le règlement en...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi