Mercato - Barcelone : Le Barça justifie cette opération surprise de Xavi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vice-présidente du FC Barcelone, Elena Fort a tenté de justifier l'arrivée de Daniel Alves, âgé aujourd'hui de 38 ans.

Récemment nommé entraîneur du FC Barcelone, Xavi a bouclé son premier dossier. Ce vendredi, le club catalan a officialisé le retour de Daniel Alves, près de cinq ans après son départ. Comme l’a expliqué Sport, le technicien catalan avait donné, plus tôt dans la journée, son accord pour enregistrer le retour de l’international brésilien, âgé de 38 ans et qui n’a pas encore l’intention de raccrocher les crampons. « Cette éventuelle signature ne me surprend pas, puisque j'ai parlé avec lui pendant les Jeux et il m'a déjà dit qu'il avait ce souhait » a admis André Jardine, entraîneur olympique de la sélection brésilienne. Daniel Alves, qui était libre depuis son départ de Sao Paulo en septembre dernier, arrive au FC Barcelone avec l’intention d'accompagner les jeunes, mais aussi de se faire une place sur le côté droit de la défense. Comme l’explique Mundo Deportivo, le joueur auriverde pourrait pousser Sergi Roberto à changer de poste et à s’installer au milieu de terrain. Alors que Daniel Alves ne portera pas le maillot blaugrana avant le mois de janvier, ce transfert a généré plusieurs commentaires et suscité plusieurs doutes auprès notamment de socios.

« Alves représente tout ce que notre conseil d'administration veut représenter »

Vice-président du FC Barcelone, Elena Fort a pris la parole ce samedi afin de discuter de ce transfert assez inattendu. La dirigeante,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles