Mercato - Barcelone : Le Barça répond au coup de pression d’Al-Sadd pour Xavi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré l’énorme coup de froid jeté par le patron d’Al-Sadd au sujet de l’avenir de Xavi Hernandez, le FC Barcelone resterait convaincu de pouvoir mettre la main sur la légende vivante blaugrana.

Alors que le FC Barcelone a laissé les clés de l’effectif à Sergi Barjuan qui assure depuis jeudi dernier le rôle d’intérimaire le temps que le club culé puisse dénicher un successeur à Ronald Koeman, le Barça se rapprocherait de son but. En effet, après de nombreuses rumeurs et spéculations à son sujet, Xavi Hernandez devrait devenir le nouveau coach du FC Barcelone. D’ailleurs, les dirigeants blaugrana pourraient boucler cette opération dès jeudi au terme d’une entrevue avec les dirigeants d’Al-Sadd. Néanmoins, selon Turki Al-Ali, patron du club qatari, à travers un communiqué, a fait savoir qu’il était hors de question de laisser filer Xavi Hernandez à un moment aussi crucial de la saison. « La position est claire depuis le début : nous sommes déterminés à garder Xavi et nous ne pouvons pas le laisser partir à ce stade de la saison ». De quoi relancer la totalité de la succession de Ronald Koeman ? Jusqu’ici, le FC Barcelone aurait songé à Luis Enrique ou encore à Andrea Pirlo en tant qu’alternatives de l’ancien numéro 8 emblématique du club culé. Néanmoins, Xavi Hernandez demeurerait la priorité de l’administration de Joan Laporta pour enclencher un nouveau cycle après l’éviction de Koeman mercredi dernier. Et malgré cette surprenante déclaration de la tête de gondole d’Al-Sadd

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles