Mercato - Barcelone : Le Barça a tenté de boucler un coup à 100M€ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bien que le FC Barcelone ait offert le numéro 10 de Lionel Messi après son départ au PSG à Ansu Fati, Joan Laporta aurait voulu se débarrasser de la pépite de La Masia contre un chèque de 100M€ !

Confronté à d’énormes problèmes financiers, Joan Laporta a révélé une dette d’1,32Md€ lors du bilan de l’audit financier en août dernier demandé après son élection aux présidentielles au printemps, le patron du FC Barcelone a été contraint de prendre de grandes décisions sur le marché des transferts. Le premier choix colossal fut de se résigner à faire une croix sur la prolongation de contrat de Lionel Messi alors que les différentes parties étaient d’accord pour prolonger leur collaboration vieille de 21 ans. En effet, le FC Barcelone ne disposait pas de la marge économique nécessaire pour assumer le salaire de Messi pourtant prêt à baisser ses revenus annuels de 50%. Et d’autres décisions ont été prises par la suite comme la vente de la pépite de La Masia Ilaix Moriba, du transfert d’Emerson Royal malgré sa présentation ces dernières semaines en tant que nouveau défenseur du FC Barcelone ou encore d’Antoine Griezmann parti sous la forme d’un prêt d’une ou deux saisons qui deviendrait un transfert si Griezmann prenait part à 50%. Cependant, un tout autre talent aurait pu prendre la porte en raison des difficultés financières rencontrées par le FC Barcelone en la personne d’Ansu Fati.

Le Barça aurait tenté de se débarrasser de Fati pour 100M€ !

Alors que son contrat arrivera à expiration…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles