Mercato - Barcelone : C’est encore possible pour cette grosse opération avec Griezmann ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ces dernières heures, il a été annoncé en Espagne que la grosse opération qui verrait Antoine Griezmann être échangé avec Saul Niguez avait été abandonnée par le FC Barcelone. Cependant, du côté de l’Atlético de Madrid, on aurait visiblement encore certains espoirs. Explications.

Cherchant à se débarrasser d’Antoine Griezmann pour faire de la place dans la masse salariale, le FC Barcelone a notamment discuté avec l’Atlético de Madrid. Et entre les deux clubs, il a notamment été question d’une incroyable opération, visant à échanger le Français, qui ferait alors son retour chez les Colchoneros, et Saul Niguez, milieu de terrain de Diego Simeone. Alors que cette opération aurait ainsi pu satisfaire tout le monde, il y a tout de même eu certains points de blocage, au point de pousser Joan Laporta et la direction blaugrana a abandonné cette idée. En effet, ce lundi, ARA, média catalan, a annoncé que le Barça avait lâché l’affaire concernant cet échange entre Griezmann et Saul à propos de différentes raisons économiques, comme le fait que l’Atlético de Madrid ne veuille pas ajouter un chèque en plus de l’Espagnol, ou encore le fait de ne pas prendre en charge la différence de salaire pour Antoine Griezmann étant donné que les Colchoneros ne peuvent pas prendre en charge le salaire actuel du numéro 7 blaugrana.

L’Atlético de Madrid garde espoir !

En l’état, un échange entre Antoine Griezmann et Saul Niguez ne devrait pas voir le jour. Mais du côté de l’Atlético de Madrid, on ne le verrait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles