Mercato - Barcelone : Coup de tonnerre pour l’avenir de Ronald Koeman !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il aurait pu ne même pas aller au bout de son contrat qui expirera en juin prochain, Ronald Koeman pourrait à présent le prolonger si l’on en croit les rumeurs circulant de l’autre côté des Pyrénées. Néanmoins, l’entraîneur du FC Barcelone ne s’entendrait absolument pas avec son président Joan Laporta. Ce qui pourrait faire capoter l’opération.

Dans la foulée du terme de la saison passée, l’avenir de Ronald Koeman a été considérablement discuté. En effet, alors que son contrat courrait jusqu’en juin 2022, ce qui est d’ailleurs toujours le cas, Joan Laporta semblait scruter le marché afin de dénicher un nouvel entraîneur. Plusieurs noms ont été liés au FC Barcelone dont ceux d’Hans-Dieter Flick, de Xavi Hernandez ou encore de Jürgen Klopp. Finalement, le choix définitif du président du FC Barcelone s’est porté sur le fait de conserver Koeman. D’ailleurs, ces derniers temps, il est question d’une éventuelle prolongation de contrat dans la presse à condition que l’entraîneur néerlandais apporte satisfaction sur le plan sportif en raflant des trophées et en incluant pleinement Riqui Puig et Samuel Umtiti d’après certains médias ibériques. Une éventualité qui ne déplairait pas à Ronald Koeman, bien au contraire. « Oui, bien sûr, je suis ouvert à une prolongation. Je serais très heureux de continuer en tant qu'entraîneur du Barça pendant de nombreuses années, malgré les moments compliqués qui existent dans le club aujourd’hui. Je pense que grâce à nos décisions, le Barça a…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles