Mercato - Barcelone : Les dessous de l'opération Griezmann enfin dévoilés !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Antoine Griezmann va faire son grand retour à l'Atlético cette saison. Le FC Barcelone est parvenu à trouver un accord avec le club madrilène dans les derniers instants du mercato.

Le mercato estival n’a pas été de tout repos pour Joan Laporta. Elu à la présidence du FC Barcelone en mars dernier, le dirigeant a dû gérer le dossier Lionel Messi. Afin de conserver sa star dans l’effectif de Ronald Koeman, Laporta devait impérativement vendre des joueurs et alléger sa masse salariale. Parmi les éléments annoncés sur le départ figurait Antoine Griezmann. Acheté 120M€ à l’Atlético en 2019, le champion du monde 2018 était annoncé dans le viseur de la formation entraînée par Diego Simeone. Finalement, Lionel Messi est parti au PSG, laissant penser que l’international français allait poursuivre sa carrière en Catalogne. Mais dans les dernières minutes du mercato estival, la presse espagnole annonçait que l’Atlético était parvenu à vendre Saul Niguez et enregistrer l’arrivée d’Antoine Griezmann. Après quelques minutes de flottement, le club madrilène annonçait le retour de l’attaquant, présent à Madrid entre 2014 et 2019. « J’ai hâte de rentrer à la maison » lâchait d’ailleurs le joueur sur son compte Twitter.

Les détails de l'opération Griezmann

Ce vendredi, Mundo Deportivo est revenu sur ce dernier jour décisif de mercato. Le quotidien espagnol explique que le FC Barcelone a décidé de vendre le joueur français en raison de ses performances décevantes sous le maillot blaugrana, mais aussi…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles