Mercato - Barcelone : Le feuilleton Dembélé sur le point de totalement basculer ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat à l’issue de la saison, Ousmane Dembélé n’est toujours pas parvenu à trouver un accord avec le FC Barcelone pour une prolongation, mais l’arrivée de Xavi pourrait accélérer les négociations.

Après un passage contrasté au FC Barcelone depuis son arrivée à l’été 2017, Ousmane Dembélé s’apprête à prendre une décision décisive pour la suite de sa carrière. L’international français est actuellement dans sa dernière année de contrat et ne manque pas de sollicitations pour son avenir, et ce malgré ses nombreux pépins physiques. Alors que plusieurs clubs de Premier League suivraient de près la situation de l’attaquant tricolore (Tottenham, Manchester United et City), le FC Barcelone cherche un moyen de le conserver. Une mission périlleuse compte tenu des problèmes financiers rencontrés par le club, mais le récent départ de Ronald Koeman pourrait permettre à ce dossier de prendre un tournant décisif.

L’arrivée de Xavi déterminante pour Dembélé ?

En effet, suite au licenciement de Ronald Koeman, Xavi a pris les commandes du FC Barcelone avec l’intention de lancer un nouveau projet dans lequel Ousmane Dembélé pourrait jouer un rôle important. Dès son arrivée, l’ancien milieu espagnol a clairement pris position concernant l’avenir de Dembélé : « Pour moi, Dembélé peut être le meilleur joueur du monde à son poste. Cela dépend de lui, de sa mentalité et qu’il se blesse peu. Pour moi, sa prolongation est prioritaire. » Un discours qui pourrait porter ses bruits d’après les…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles