Mercato - Barcelone : Le feuilleton Samuel Umtiti a pris un gros tournant !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’un départ en prêt de Samuel Umtiti se dessinerait, le défenseur français aurait mis sur pied des conditions précises que son potentiel futur club devrait remplir, sinon, le FC Barcelone pourrait connaître une nouvelle désillusion avec le champion du monde tricolore.

Le FC Barcelone travaillerait toujours sur le renouvellement du contrat de Lionel Messi, mais serait dans l’obligation de dégraisser son effectif en amont pour officialiser cette opération. Jean-Clair Todibo et Junior Firpo ont déjà quitté le navire blaugrana depuis le début du mercato. Et d’autres joueurs de Ronald Koeman pourraient être sacrifiés dans les prochains jours à l’instar de Miralem Pjanic ou encore Samuel Umtiti. Cependant, Mundo Deportivo a récemment révélé que pour que le champion du monde tricolore quitte le Barça, le défenseur central du club culé devrait accepter de considérablement baisser son salaire puisque le départ de Samuel Umtiti ne se ferait que sous la forme d’un prêt à l’instant T. Certaines avancées concrètes seraient à noter dans le feuilleton Umtiti.

Umtiti finalement prêt à quitter le FC Barcelone…

Ce dimanche, SPORT a fait un gros point sur l’évolution de la situation du champion du monde au FC Barcelone. Après plusieurs refus consécutifs lors des derniers mercato estivaux, Samuel Umtiti serait désormais enclin à quitter le Barça sous la forme d’un prêt. Le quotidien catalan n’a pas dévoilé la possibilité d’inclusion d’une option d’achat ou non, mais a bien souligné les conditions…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles