Mercato - Barcelone : La grande opération de Joan Laporta se poursuit !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Outre le dossier brûlant qu’est Ousmane Dembélé, sous contrat jusqu’à la fin de la saison au FC Barcelone, le président Joan Laporta ne compterait pas se limiter à l’éventuelle prolongation du champion du monde tricolore. Après Pedri et Ansu Fati, le Barça aimerait blinder Sergi Roberto et Ronald Araujo.

De retour à la présidence du FC Barcelone en mars dernier, Joan Laporta faisait des prolongations de contrat de Lionel Messi et d’Ousmane Dembélé de véritables priorités. Pour ce qui est du sextuple Ballon d'or et ancien capitaine du Barça, le patron du club culé n’a pas pu parvenir à ses fins en grande partie en raison des difficultés financières plus sérieuses que prévu. Messi est finalement parti au PSG où il s’est engagé pour les deux prochaines saisons avec une troisième année optionnelle. Et qu’en est-il d’Ousmane Dembélé ? Le champion du monde tricolore voit son engagement envers le Barça arriver à expiration à la fin de la saison. Le président Laporta a pourtant fait savoir que la volonté première de l’ailier blaugrana était de poursuivre son aventure au FC Barcelone. Et pour le nouvel entraîneur Xavi Hernandez, Dembélé semble d’ores et déjà être un membre incontournable de son effectif. « Pour moi, Dembélé peut être le meilleur joueur du monde à son poste. Cela dépend de lui, de sa mentalité et qu’il se blesse peu. Pour moi, sa prolongation est prioritaire ». Voici le message que le technicien espagnol a fait passer ce lundi lors de sa conférence de présentation.

En attendant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles