Mercato - Barcelone : La grande révolution de Xavi a déjà démarré !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Fraichement nommé sur le banc du FC Barcelone, Xavi a déjà opéré à plusieurs choix forts pour relancer au plus vite la machine catalane. Avec notamment le possible retour de Daniel Alves en ligne de mire…

« C'est un rêve devenu réalité. En 2015, mon rêve était de revenir et je reviens avec un maximum de responsabilités et de l'enthousiasme. Nous devons travailler dur. Le Barça est ma maison, mais je sais que j'ai une grande responsabilité. Je sais que j'arrive à un moment difficile pour le club, mais je me sens préparé », confiait Xavi Hernandez lundi lors de sa conférence de presse de présentation en tant que nouvel entraîneur du FC Barcelone, lui qui vient succéder à Ronald Koeman sur le banc du club catalan. L’ancien technicien d’Al-Sadd va donc tenter de remettre au plus vite le Barça sur le devant de la scène, mais il va devoir pour cela opérer à des choix forts et avec des moyens financiers limités. C’est pourquoi Xavi a déjà entamé sa révolution en interne.

Piqué, Dembélé, Alves… Les premiers chantiers

Comme l’a révélé la Cadena COPE mercredi, Xavi aurait dans un premier temps décidé d’annuler un entretien de Gerard Piqué, qui devait être diffusé sur Antena 3. Le nouvel entraîneur du FC Barcelone souhaite ainsi contrôler les activités extra sportives de ses joueurs, et notamment des cadres, et a donc pris les choses en main à cet effet. Mais Xavi impose aussi de suite sa patte sur les dossiers chauds du mercato au Barça : la presse brésilienne assure qu’une réunion serait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles