Mercato - Barcelone : Griezmann, Laporta… Ronald Koeman ne digère pas son départ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Menacé après le retour de Joan Laporta à la tête du FC Barcelone, Ronald Koeman a finalement quitté le club culé en octobre dernier, afin de laisser sa place à Xavi. Un départ que n’a pas digéré le Néerlandais.

Nommé à la tête du FC Barcelone par Josep Maria Bartomeu en août 2020, Ronald Koeman a occupé ses fonctions avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête suite au retour de Joan Laporta à la présidence quelques mois après. La cohabitation entre les deux hommes a parfois été houleuse, et en octobre 2021, suite au mauvais début de saison du Barça, Laporta décidé de se séparer de l’entraîneur néerlandais. Depuis, ce dernier n’a pas manqué de tacler le président catalan : « Avec ce président, je ne peux pas faire comme si de rien n’était. (...) Je me suis rendu compte que Laporta voulait se débarrasser de moi parce que je n'avais pas été nommé par lui. Il m'avait dit mille fois que Xavi ne serait pas son entraîneur, parce qu'il manquait d'expérience. Mais il avait besoin d'un bouclier, de quelqu'un derrière qui se cacher (…) Ils ne m'ont pas donné le temps qu'ils ont donné au nouvel entraîneur, Xavi. C'est encore douloureux pour moi », confiait-il déjà en mars. Et à l’occasion du congrès AK Coaches World, Ronald Koeman en a rajouté une couche.

« J'ai toujours fait des choses pour le Barça »

Dans des propos relayés par Marca, Ronald Koeman est revenu sur la fin mouvementée de son aventure au FC Barcelone. « Ça fait toujours mal quand on ne peut pas finir ce qu'on voulait finir,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles