Mercato - Barcelone : Griezmann, Messi… Koeman vide son sac sur son départ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Remercié à l’automne dernier, Ronald Koeman a tenu à rappeler que son passage sur le banc du FC Barcelone était particulièrement positif compte tenu des diverses épreuves que le technicien néerlandais a dû traverser…

Après un peu plus d’un an de bons et loyaux services et notamment une Coupe du roi remportée alors que le FC Barcelone sortait d’une saison blanche, Ronald Koeman n’a pas pu aller au bout de son contrat qui prenait fin à l’été 2022. En effet, après une défaite lors du Clasico face au Real Madrid (2-1) et un revers concédé sur la pelouse du Rayo Vallecano (1-0), Ronald Koeman a été remercié par Joan Laporta et l’ensemble du comité de direction du FC Barcelone. Pour le remplacer, Xavi Hernandez a été nommé au pied levé. Néanmoins, Ronald Koeman a hérité d’un groupe en grande difficulté après l’humiliation subie face au Bayern Munich lors du Final 8 de la Ligue des champions (8-2). En outre, le changement de présidence et d’administration ainsi que la situation économique très délicate du FC Barcelone ont considérablement compliqué son passage au Barça selon ses propres termes qui laissent entendre qu’il était venu en tant que pompier de service après une saison blanche du FC Barcelone.

Koeman liste la succession d’épreuves qui se sont mises en travers de sa route…

C’est en effet l’énorme constat livré par Ronald Koeman ce jeudi. À l’occasion d’une conférence de presse pour la présentation de la Koeman Cup by Fundación, le futur sélectionneur des Pays-Bas a vidé son sac…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles