Mercato - Barcelone : Gros coup de froid pour le retour de Xavi au Barça !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le nom de Xavi est évoqué depuis plusieurs semaines pour éventuellement prendre la place de Ronald Koeman sur le banc du FC Barcelone, un gros coup de froid est intervenu ce lundi dans le dossier.

Ronald Koeman est plus que jamais dans l’oeil du cyclone. En effet, déjà critiqué par de nombreux observateurs du FC Barcelone pour le visage inconstant affiché par son équipe tout au long de la saison, l’entraîneur néerlandais n’a clairement pas calmé ses détracteurs ce dimanche. Et pour cause, à l’occasion de la 37e journée de Liga, le Barça s’est incliné à domicile contre le Celta de Vigo et a ainsi dit adieu à ses chances de gagner le championnat cette saison. Le titre reviendra le week-end donc soit au leader actuel qu’est l’Atlético de Madrid, soit à son dauphin qu'est le Real Madrid, tandis que l’heure pourrait être au changement au FC Barcelone. En effet, à en croire les derniers échos parus dans la presse, Ronald Koeman aurait épuisé tout son crédit et pourrait être démis de ses fonctions par Joan Laporta, un a seulement après son arrivée et malgré son contrant courant jusqu’en juin 2022.

Xavi dément un retour imminent !

Et pour le remplacer, c’est le nom de Xavi qui a été avancé avec le plus d’insistance ces dernières heures. Actuellement l’entraîneur d’Al-Sadd, le technicien de 41 ans disposerait d’une clause Barça dans son contrat au sein du club du Qatar, celle-ci lui permettant de revenir en Catalogne au moment où il le souhaite. Cependant, à l’heure actuelle, l’ancien…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles