Mercato - Barcelone : Vers une incroyable issue dans le feuilleton Griezmann ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis plusieurs jours désormais, il est question d’un départ plus que probable pour Antoine Griezmann afin d’assainir les finances du FC Barcelone. Toutefois, aujourd’hui, il ne serait pas inconcevable de voir le Français rester en Catalogne. A certaines conditions toutefois. Explications.

Après avoir dépensé 120M€ en 2019 pour recruter Antoine Griezmann, le FC Barcelone chercherait aujourd’hui à s’en séparer. En effet, alors que le Français vient de passer deux saisons très compliquées en Catalogne et que le Barça s’est renforcé offensivement avec Memphis Depay, cela pourrait être encore plus difficile pour le champion du monde. De plus, la crise financière est terrible pour les Blaugrana et un départ de Griezmann et de son salaire XXL serait un grand bol d’air frais. De plus, cela permettrait par la même occasion d’enfin acter la prolongation de Lionel Messi, avec qui un accord aurait été trouvé pour un nouveau contrat de 5 ans, ainsi qu’homologuer les contrats des recrues annoncées depuis l’ouverture du marché des transferts. Toutefois, se séparer d’Antoine Griezmann est plus difficile à dire qu’à faire pour Joan Laporta compte tenu des exigences du natif de Mâcon, qui ne jurerait que par un retour à l’Atlético de Madrid s’il venait à être transféré. Problème, du côté des Colchoneros, l’idée d’un échange avec Saul Niguez est tombée à l’eau, de plus, les finances ne permettent visiblement pas d’assumer le salaire actuel du numéro 7 blaugrana. Cela apparait donc compliqué de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles