Mercato - Barcelone : Vers un incroyable retour d’Antoine Griezmann ? La réponse !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prêté à l’Atlético de Madrid l’été dernier, Antoine Griezmann pourrait connaitre un nouveau changement, puisqu’en en Espagne on parle d’un retour au FC Barcelone. Mais faut-il vraiment y croire ?

Si tout le monde n’a pas parlé que de Lionel Messi, qui a filé au Paris Saint-Germain, un autre grand nom a quitté le FC Barcelone l’été dernier. Après des saisons compliquées, Antoine Griezmann a été poussé vers son ancien club de l’Atlético de Madrid, puisque Joan Laporta devait absolument baisser la masse salariale de son club. Le Français a ainsi retrouvé le club qui l’a consacré au plus haut niveau, mais également son mentor Diego Simeone... avec qui tout ne se passe toutefois pas très bien ! Le coach des Colchoneros n’a en effet jamais hésité à reprendre publiquement sa star, qui a livré des prestations assez loin de ses standards habituels avec seulement 8 buts en 37 rencontres toutes compétitions confondues. Suffisant pour tout remettre en question, puisque la presse espagnole a expliqué que l’Atlético de Madrid ne devrait finalement pas lever l’option d’achat de 40M€ présente dans le prêt de Griezmann, qui pourrait donc retrouver le FC Barcelone.

L’Atlético pas vraiment décidé à lever l’option d’achat de Griezmann

Plusieurs médias comme La Cadena Cope, ont rapidement confirmé la tendance, expliquant que l’Atlético de Madrid n’aurait aucune intention de dépenser 40M€ pour Antoine Griezmann, qui a d’ailleurs un salaire particulièrement important de 18M€ par saison. Pas vraiment…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles