Mercato - Barcelone : Joan Laporta prépare déjà le retour de Xavi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Quelques jours après avoir maintenu dans ses fonctions Ronald Koeman, Joan Laporta a repris contact avec Xavi cette semaine. Les deux hommes auraient eu un échange constructif pour la première fois depuis plusieurs mois, de quoi placer l’ancien milieu du FC Barcelone comme le grand favori en cas de départ du Néerlandais.

À la surprise générale, Joan Laporta a apporté son soutien à Ronald Koeman avant la nouvelle défaite du FC Barcelone face à l’Atlético de Madrid (0-2), alors que les deux hommes entretiennent des rapports compliqués depuis plusieurs mois. « Il croit en l'équipe et il est vraiment à fond avec le Barça. Il mérite qu'on lui fasse confiance et on le mérite tous. Nous ne sommes pas là depuis très longtemps. Malgré les résultats, Ronald Koeman continuera à entrainer le Barça. Il est sous contrat et on espère qu'on va retrouver le chemin de la victoire, qu'on va jouer comme on le veut. Et je sais qu'il fera tout ce qui est en son pouvoir pour y arriver. Je demande aux fans de faire confiance au coach. Il le mérite », a lâché ce samedi le président du FC Barcelone. Alors que le club culé occupe actuellement la 9e place du championnat espagnole et se retrouve dernier de son groupe en Ligue des champions après les deux défaites cinglantes (3-0) contre le Bayern Munich et Benfica, Ronald Koeman dispose donc de quelques semaines supplémentaires pour tenter de sauver sa tête. Pour autant, cela bouge en interne, puisqu’après avoir activé de nombreuses pistes pour la succession…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles