Mercato - Barcelone : Joan Laporta va faire durer le suspense dans le feuilleton Koeman !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans l’oeil du cyclone au FC Barcelone où il ne ferait plus l’unanimité que ce soit au sein de la direction ou de son effectif, Ronald Koeman ne devrait pas être remercié dans l’immédiat et disposerait d’une chance de se laisser du temps en cas de victoire face à l’Atletico de Madrid samedi soir.

Le FC Barcelone traverse une période délicate que ce soit en interne puisque l’entraîneur Ronald Koeman et le président Joan Laporta n’entretiendraient pas une relation excellente. Et il en serait à présent de même entre certains joueurs et cadres de l’équipe première du Barça qui n’apprécieraient pas les remarques de Koeman concernant le manque d’armes du club blaugrana pour se battre pour différents titres cette saison. Et sur le terrain, le Barça est également en difficulté. En deux matchs de Ligue des champions cette saison, les hommes de Ronald Koeman se sont inclinés à deux reprises sur le score de 3 buts à 0 que ce soit face au Bayern Munich à la mi-septembre ou mercredi soir lors du déplacement sur la pelouse du Benfica Lisbonne. Après la rencontre, Joan Laporta se serait immédiatement rendu dans le vestiaire du FC Barcelone afin de tenir un discours aux joueurs et par la suite, de longues discussions auraient eu lieu entre le président du Barça et ses collaborateurs afin de faire un point sur la situation et d’avancer vers un consensus pour le dossier Koeman dont le contrat expirera en juin prochain. Invité à s’exprimer sur son avenir mercredi soir, l’entraîneur du

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles