Mercato - Barcelone : Joan Laporta veut boucler un dossier brûlant cette semaine !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré l’officialisation de l’arrivée de Ferran Torres, le FC Barcelone ne peut toujours pas compter sur sa recrue hivernale. Le club culé doit en effet alléger sa masse salariale afin d’inscrire l’Espagnol auprès de la Liga, un objectif jugé prioritaire en interne.

Après plusieurs semaines de négociations, le FC Barcelone est parvenu à trouver un accord total avec Manchester City pour le transfert de Ferran Torres, estimé à 55M€. L’international espagnol s’est ainsi engagé pour cinq ans et demi avec le club culé, mais le plus dur reste encore à faire pour Joan Laporta. Alors que le Barça est en proie à des problèmes financiers, Xavi ne peut utiliser sa recrue hivernale tant que cette dernière n’est pas inscrite auprès de la Liga, scénario qui ne sera possible qu’au moment où le club culé aura allégé sa masse salariale. « Lorsque nous avons signé Ferran, nous savions que nous n'avions aucune marge salariale. Nous sommes convaincus que cela aura lieu avant dimanche, c'est la prévision que nous avons. Nous travaillons pour atteindre l’objectif », annonçait la semaine dernière Mateu Alemany, directeur du football du FC Barcelone. Depuis, les Blaugrana sont parvenus à se séparer de Philippe Coutinho, prêté à Aston Villa jusqu’à la fin de la saison. Cependant, ce départ ne suffit pas pour l’inscription de Ferran Torres.

Le Barça s’active pour Ferran Torres

Le retour de Philippe Coutinho n’est qu’une première étape en vue de l’inscription de Ferran Torres sur les listes de la Liga.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles