Mercato - Barcelone : L’aveu de Koeman sur son avenir après les frictions avec les supporters !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bousculé à sa sortie du Camp Nou dimanche soir après la défaite du FC Barcelone face à l’éternel rival du Real Madrid (2-1), Ronald Koeman a dû assister impuissant aux remontrances des supporters blaugrana alors qu’il était immobilisé dans sa voiture avec sa femme entre autres. Un épisode qui a marqué le Néerlandais, mais qui n’a pas entamé sa détermination de poursuivre au FC Barcelone pour autant.

Le FC Barcelone s’est une nouvelle fois incliné cette saison lors d’un match capital dimanche soir lors de la réception du Real Madrid au Camp Nou (2-1). Un sentiment de déjà vu après les revers concédés face à l’Atletico de Madrid au début du mois d’octobre (2-0) qui avait succédé aux défaites face au Benfica Lisbonne et au Bayern Munich en Ligue des champions (3-0) plus tôt dans la saison. Des résultats qui ne jouent clairement pas en faveur de Ronald Koeman que ce soit auprès de la direction alors que son contrat arrivera à expiration à la fin de l’exercice en cours et des supporters qui ont ouvertement montré leur mécontentement dimanche soir à la sortie de Ronald Koeman du Camp Nou dans sa voiture. Les images ont fait le tour de la toile dans lesquelles on aperçoit des socios du FC Barcelone entourant le véhicule de l’entraîneur du club culé, ne pouvant plus avancer pendant de longues secondes. Un incident représentatif du climat délétère actuellement au FC Barcelone et autour du coach néerlandais. Alors forcément, lors de son passage en conférence de presse ce mardi, Koeman a…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles