Mercato - Barcelone : Laporta aurait conclu un énorme pacte pour Xavi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir licencié Ronald Koeman, le FC Barcelone s'active afin de trouver son futur entraîneur. Alors que le nom de Xavi circule avec insistance afin de prendre place sur le banc catalan, Joan Laporta aurait déjà planifié en coulisses l'arrivée de la légende des Blaugrana. Et pour ne pas payer une indemnité d'environ 1M€ pour arracher Xavi à Al-Sadd, Joan Laporta aurait trouvé un arrangement avec le club qatari.

Tout semble s'accélérer au FC Barcelone. Après l'éviction de Ronald Koeman après la défaite contre le Rayo Vallecano (1-0), Xavi est annoncé avec insistance du côté du club culé. En effet, d'après les informations du journaliste Fabrizio Romano dévoilées sur le site BenchWarners, le retour de la légende espagnole serait « très proche ». Le Barça ne chercherait donc plus qu'à s'arranger avec le club qu'entraîne actuellement Xavi, Al-Sadd. L'écurie qatarie ne serait plus que le dernier obstacle de Joan Laporta afin de finaliser la venue de l'ancien milieu de terrain, puisque ce dernier aurait déjà un accord avec Barcelone. Et le président catalan pourrait bien toucher au but...

Un match amical entre le Barça et Al-Sadd pour oublier l'indemnité d'1M€ ?

Selon les informations du quotidien AS, Xavi aurait passé un accord avec Al-Sadd. L'Espagnol devrait encore entraîner le club qatari pour les deux prochains matchs. En effet, les dirigeants d'Al-Sadd souhaiteraient conserver Xavi avant la trêve que va connaître le championnat du Qatar pendant un mois et demi. Le Catalan se…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles