Mercato - Barcelone : Laporta, avenir… Ces sorties ahurissantes de Ronald Koeman !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Ronald Koeman est déjà dans l’oeil du cyclone au FC Barcelone, des propos tenus en mai dernier lorsque son avenir s’écrivait en pointillés risquent de ne pas apaiser la situation.

Nommé par Josep Maria Bartomeu sur le banc du FC Barcelone à l’été 2020 en lieu et place de Quique Setién, Ronald Koeman vit depuis des moments difficiles sur le banc du club catalan. Plus précisément, sa situation est devenu plus qu’inconfortable depuis l’élection de Joan Laporta en mars dernier. Et pour cause, le président du club catalan n’est tout simplement celui qui est à l’origine de sa venue, chose qui l’a conduit à envisager de se séparer de lui. Cette question agite de nouveau le Barça en ce début de saison, et ce malgré la fin du contrat de Ronald Koeman le 30 juin prochain. En effet, une passe d’arme médiatique a eu lieu entre les deux hommes forts, et la défaite 3-0 face au Bayern Munich au Camp Nou ce mardi en Ligue des champions n’a rien arrangé. Plus que le score, c’est surtout le visage affiché par le FC Barcelone qui a interpellé, chose qui a conduit les dirigeants barcelonais à organiser une réunion dès le coup de sifflet final. Pas question néanmoins de se séparer de Ronald Koeman dès maintenant, notamment pour des raisons économiques selon certaines sources.

« Vous ne voulez pas de moi ? Bien, d'accord. Réglez les choses »

Mais si l’ancien sélectionneur des Pays-Bas devrait bien rester sur le banc du club catalan au cours des prochains matchs, tout indique que sa relation…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles