Mercato - Barcelone : Laporta a déjà tout prévu pour son opération dégraissage !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En grande difficulté sur le plan financier, le FC Barcelone aurait prévu de se débarrasser d'un grand nombre de joueurs cet été. Alors que seuls Lionel Messi, Ronald Araujo, Ansu Fati, Pedri et Frenkie de Jong seraient considérés comme intouchables par Joan Laporta, tous les autres joueurs de Ronald Koeman seraient en danger. Explications.

Alors que le coronavirus a provoqué une énorme crise, le FC Barcelone serait dans une situation critique sur le plan financier. Dans cette optique, Joan Laporta serait contraint de recruter malin pour renforcer l'effectif de Ronald Koeman. Sachant que le mercato estival n'a pas encore ouvert ses portes, le nouveau président du Barça a déjà bien avancé son recrutement. En effet, le club catalan s'est déjà offert trois joueurs : Sergio Agüero, Eric Garcia et Emerson Royal. Et s'il aurait lâché 9M€ pour détenir 100% des droits du latéral droit brésilien, Joan Laporta n'a pas payé la moindre indemnité de transferts pour les deux pensionnaires de Manchester City. Alors que Sergio Agüero et Eric Garcia seront libres le 30 juin, le FC Barcelone a bouclé deux arrivées à 0€. Et il ne voudrait pas en rester là, puisque Memphis Depay, en fin de contrat avec l'OL, pourrait très bientôt signer au Barça.

Messi, Araujo, Fati, Pedri et De Jong, les seuls intouchables ?

En ce qui concerne les départs, Joan Laporta serait dans l'obligation de faire un grand ménage dans l'effectif de Ronald Koeman pour équilibrer les comptes du club. En effet, le FC Barcelone

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles