Mercato - Barcelone : Laporta et Messi ont tout tenté pour éviter le départ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lionel Messi a choqué le monde du football lors du dernier mercato estival. Alors que tout le monde s’attendait à ce qu’il prolonge avec le FC Barcelone, l’Argentin s’est finalement envolé pour le PSG. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé côté catalan, Joan Laporta ayant envisagé tous les moyens possibles pour voir Lionel Messi étendre son bail avec le Barça.

Lors du dernier mercato estival, un transfert en particulier a fait l'effet d'une bombe sur le monde du football. Personne n’aurait pu envisager que Lionel Messi puisse quitter le FC Barcelone un jour, lui qui y évolue depuis le début de sa carrière. Et pourtant, faute de moyens côté catalan, le sextuple Ballon d’Or s’est engagé en faveur du PSG. Néanmoins, Joan Laporta était prêt à tout pour que la Pulga puisse prolonger l’aventure en Catalogne. Plusieurs plans ont d'ailleurs été envisagés lors des négociations avec le joueur de 34 ans.

Un salaire divisé de plus de 50 %

Comme l’explique Sport, le FC Barcelone devait impérativement alléger sa masse salariale pour respecter le fair-play financier. La plupart des joueurs devaient réduire leur salaire pour rester et Lionel Messi ne dérogeait pas à la règle. L’Argentin, lui, était prêt à y mettre du sien pour continuer à évoluer sous les couleurs blaugrana. En effet, le Barça avait pour but de baisser les émoluments de la Pulga de plus de 50%. En cas de prolongation, Lionel Messi ne devait toucher que 10M€ nets sur sa première saison. D’après des proches de Joan Laporta,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles