Mercato - Barcelone : Laporta peut-il vraiment rêver pour Matthijs de Ligt ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Passé tout proche du FC Barcelone en 2019, Matthijs de Ligt serait l’un des grands objectifs de Joan Laporta pour ce mercato estival.

En Catalogne, on ne semble toujours pas avoir digéré l’échec de Matthijs de Ligt. Le capitaine de l’Ajax Amsterdam semblait destiné à suivre son coéquipier et ami Frenkie de Jong, participant ainsi la reconstruction du FC Barcelone. Mais le défenseur a surpris tout le monde, puisqu’il a décidé de rejoindre la Juventus de Cristiano Ronaldo. Profitant de la longue blessure de Giorgio Chiellini, il s’est imposé comme un titulaire indiscutable dès sa première saison en Serie A et désormais, il est considéré comme l’une des plus grandes stars du championnat, à seulement 21 ans. Le retour de Joan Laporta semble toutefois avoir relancé le feuilleton De Ligt ! Plusieurs médias en Espagne annoncent que le Néerlandais serait le grand favori du président barcelonais pour remplacer Samuel Umtiti ou Clément Lenglet, prenant à la longue la succession de Gerard Piqué comme leader de la défense.

De Ligt, mission impossible pour le Barça

La tâche s’annonce toutefois très compliquée, voire impossible. En Italie, on assure en effet qu’à Turin on ne craindrait aucunement le FC Barcelone. Ce dimanche, Tuttosport assure que la seule possibilité de voir Matthijs de Ligt quitter la Juventus est de voir arriver une offre indécente, donc bien supérieure à 100M€. A Barcelone on peine déjà à joindre les deux bouts et il est donc impensable de voir les Blaugrana dépenser autant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles