Mercato - Barcelone : Laporta pourrait bientôt régler un dossier à 1Md€ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le FC Barcelone peut compter sur l’éclosion de Gavi en guise d’éclaircie dans cette première partie de saison délicate, le club catalan pourrait très bientôt réussir à boucler sa prolongation.

Le plan de la reconstruction du FC Barcelone commence à se dessiner. Celui-ci passera en premier lieu par Xavi en guise d’entraîneur, lui qui a remplacé Ronald Koeman sur le banc du club catalan il y a près de deux semaines en ayant paraphé un contrat le liant au Barça jusqu’en juin 2024. Et ce début de cycle va clairement s’appuyer sur la jeunesse et les jeunes pousses de l’écurie barcelonaise. Ainsi, l’objectif est naturellement de s’assurer leurs services sur le long terme. Dans cette optique, Ansu Fati et Pedri ont tout deux prolongé leurs contrats avec le FC Barcelone avec des clauses libératoires fixées à 1Md€. Et visiblement, Gavi pourrait très bientôt suivre leurs traces…

Le FC Barcelone pourrait bientôt blinder Gavi avec une clause à un milliard d’euros !

Le milieu de 17 ans est clairement la révélation de cette première partie de saison côté Barça. Ses performances sont si prometteuses qu’il a même été appelé en sélection espagnole par Luis Enrique et qu’il a réussi à montrer de très belles choses avec la Roja. De son côté, le FC Barcelone savoure naturellement sa chance d’avoir une telle pépite dans son effectif, mais son objectif est clairement d’éloigner le plus rapidement possible d’éventuels clubs intéressés par la perspective de s’attacher ses services, Gavi étant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles