Mercato - Barcelone : Laporta a réglé ses comptes avec Koeman !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La rupture semble totale entre Joan Laporta, président du FC Barcelone et son entraineur, Ronald Koeman.

Il devait être l’homme capable de guider le navire barcelonais vers la rédemption, après la parenthèse Quique Sétien et les polémiques autour de Josep Maria Bartomeu. Ancien joueur du FC Barcelone et quatre fois champion d’Espagne de 1991 à 1994, Ronald Koeman semblait avoir le profil parfait. Pourtant, après une première saison quasiment blanche il est déjà dans le collimateur de ses dirigeants et si Joan Laporta a tenu à le rassurer en public, un départ semble désormais inévitable. Si l’on s’en tient aux indiscrétions de la presse catalane il s’agirait tout simplement une question de jours, avec Koeman qui devrait donc être débarqué à quelques mois de la fin de son contrat. La liste de ses successeurs potentiels ne cesse de s’allonger ces derniers jours, puisque le FC Barcelone lorgnerait Xavi, Andrea Pirlo, Roberto Martinez, Thierry Henry ou encore Antonio Conte.

Roberto Martinez le nouveau grand favori ?

Un seul de ces noms semble trouver grâce aux yeux de Joan Laporta. D’après les informations de La Cuatro, le président du FC Barcelone souhaiterait confier les rênes de l’équipe à Roberto Martinez, l’actuel sélectionneur de la Belgique. Ce dernier aurait le profil parfait, puisqu’il a montré pouvoir développer un jeu plaisant tout en s’appuyant sur des jeunes joueurs. Martinez serait notamment préféré à Xavi, dont le retour est devenu une sorte de serpent de mer au

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles