Mercato - Barcelone : Laporta veut définitivement régler la succession de Messi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nouveau numéro 10 du FC Barcelone suite au départ de Lionel Messi vers le PSG, Ansu Fati est actuellement dans sa dernière année de contrat. Même s’il a la possibilité de prolonger automatiquement son attaquant grâce à une clause présente dans le bail de ce dernier, Joan Laporta est passé à la vitesse supérieure pour boucler sa prolongation.

Après avoir vécu un été très compliqué, marqué par le départ de Lionel Messi, le FC Barcelone doit se résoudre à entamer un nouveau cycle avec ses cadres vieillissants, ses recrues estivales à l’instar de Memphis Depay, Sergio Agüero ou encore Eric Garcia, mais également ses pépites. Ansu Fati est notamment très attendu après avoir été absent une grande partie de la dernière saison, mais une pression supplémentaire pèsera sur ses épaules avec son maillot floqué du numéro 10, laissé vacant par le départ de Lionel Messi. « Ansu a une mentalité de gagnant. Espérons que le meilleur Ansu revienne. Il n'a que 18 ans. Nous sommes très heureux. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que cela signifie qu'Ansu hérite du 10 de Leo Messi. C'est un moment d'émotion qui doit être gardé pour toujours », se réjouissait Bori Fati, père de la pépite catalane. Le FC Barcelone compte très clairement sur son attaquant pour se relancer, mais un problème de taille reste à régler, sa situation contractuelle.

Ça bouge pour la prolongation d’Ansu Fati

En effet, le bail d’Ansu Fati arrive à expiration à l’été 2022, et même si le FC Barcelone dispose d’une option pour le…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles