Mercato - Barcelone : Laporta y voit plus clair pour la succession de Koeman !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que l’avenir de Ronald Koeman reste incertain, le FC Barcelone explore plusieurs pistes pour sa succession, et Joan Laporta commence à y voir plus clair dans ce dossier.

Ronald Koeman jouera probablement sa tête ce mercredi, sur la pelouse de Benfica. Depuis l’humiliation infligée par le Bayern Munich sur la pelouse du Camp Nou (3-0) le 14 septembre dernier, le Néerlandais est sur un siège éjectable, et sa relation complexe avec Joan Laporta n’arrange rien. D’après la presse espagnole, le Barça a lancé un ultimatum à Ronald Koeman qui prendra fin avec ce déplacement à Lisbonne pour le compte de la deuxième journée de la Ligue des champions. Jusqu’à maintenant, Ronald Koeman n’a pas forcément convaincu, avec deux nuls contre Grenade (1-1) et Cadix (0-0), et une victoire face à Levante (3-0). La victoire en terre portugaise semble donc obligatoire pour permettre à l’entraîneur blaugrana de rester à son poste, même si Joan Laporta s’est déjà activé pour préparer sa succession.

Ten Hag, Low, Pirlo… Des pistes à oublier ?

Ces deux dernières semaines, de nombreux noms ont été évoqués pour venir prendre la succession de Ronald Koeman sur le banc du FC Barcelone, mais au fil des jours, la short-list de Joan Laporta s’est rétrécie. Cité parmi les candidats les plus appréciés en interne, Erik ten Hag ne rejoindra pas la Catalogne dans un avenir proche puisque l'entraîneur de l’Ajax Amsterdam n’envisage pas de partir en cours de saison d’après les informations du journaliste Fabrizio…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles