Mercato - Barcelone : Neymar, Leonardo... Le PSG a tout tenté pour Lionel Messi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bien qu'il soit désormais proche de prolonger son contrat avec le FC Barcelone, Lionel Messi a longtemps semblé proche de quitter le club blaugrana. Et le PSG était en première ligne. A tel point que Leonardo a vraiment cru qu'il pourrait obtenir la signature de La Pulga.

C'est un long feuilleton qui touche à sa fin. En effet, l'été dernier, Lionel Messi avait réclamé son départ du FC Barcelone par le biais d'un Burofax envoyé à la direction du club. Il faut dire qu'une clause dans le contrat de l'Argentin lui permettait de quitter le club libre à l'issue de chaque saison. Cependant, Josep Maria Bartomeu, alors président du Barça, en a décidé autrement estimant qu'en raison de la crise sanitaire, qui avait engendré un décalage de la fin de la saison, la date butoir pour l'activation de cette clause était passée. Désireux de ne pas entrer dans un conflit judiciaire avec son club de toujours, Lionel Messi a décidé de retirer sa demande, espérant partir libre à l'issue de son bail le 30 juin dernier. Mais entre temps, Joan Laporta a été nommé président du FC Barcelone, ce qui a changé la donne. En effet, bien qu'il n'ait pas encore signé son nouveau contrat avec le Barça, le sextuple Ballon d'Or devrait bel et bien poursuivre l'aventure avec son club de toujours.

Le PSG y a vraiment cru pour Messi

Et pourtant, le PSG a vraiment cru pouvoir s'attacher les services de Lionel Messi. En effet, selon les informations d'ESPN, Leonardo était tellement persuadé d'être en mesure de recruter…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles