Mercato - Barcelone : Nouveau coup de théâtre dans le feuilleton Dembélé ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le FC Barcelone s'active en coulisses pour prolonger le contrat d'Ousmane Dembélé, Manchester United surveillerait la situation et pourrait saisir la moindre opportunité.

Eloigné des terrains, ces derniers mois, en raison de pépins physiques, Ousmane Dembélé a fait son grand retour en Ligue des champions lors de la rencontre face à Benfica. Entré en cours de seconde période, l’international français a reçu les louanges de son nouvel entraîneur, Xavi, après le match : « Il a pris des risques, alors qu'il n'était pas à 100% rétabli. D'autres auraient choisi de ne pas jouer. Il y avait un risque de rechute. Il m'a surpris ». Le nouvel homme fort du FC Barcelone compte sur Dembélé et espère le voir prolonger son contrat dans les prochaines semaines. « Dembélé, à sa position, avec du travail, il peut être le meilleur du monde. Je n'ai aucun doute sur ses capacités, il va être un crack mondial. Tout va dépendre de sa mentalité, il faut aussi prendre soin de lui, on doit l'aider, mais il n'y a aucun doute, sa prolongation est une priorité pour nous c'est clair » avait confié le technicien lors de sa présentation. Lié à la formation blaugrana jusqu’en juin prochain, l’ailier aurait rencontré Xavi récemment afin d’évoquer son avenir en Catalogne. Selon les informations du journaliste turc Ekrem Konur et ESPN, le FC Barcelone lui aurait proposé une prolongation de cinq ans, soit jusqu’en juin 2026. Les discussions se poursuivent en coulisses entre les différentes parties, mais…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles