Mercato - Barcelone : Un obstacle à 200M€ pour la prolongation de Lionel Messi !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le FC Barcelone cherche à tout prix à conserver Lionel Messi, Joan Laporta serait contraint de récupérer 200M€ avant de parvenir à ses fins, mais faut-il encore pour cela que l’Argentin accepte de faire de gros efforts financiers…

Actuellement focalisé sur la Copa America, et la finale face au Brésil dans la nuit de samedi à dimanche (heure française), Lionel Messi ne sait toujours pas où il évoluera lors du prochain exercice. Contrairement à l’été dernier, l’Argentin a changé son fusil d’épaule et n’envisage plus de quitter le FC Barcelone, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il disputera une saison de plus du côté du Camp Nou. En proie à des difficultés financières, le club culé est en effet dans une impasse concernant Lionel Messi, libre depuis le 1er juillet. Joan Laporta avait pourtant fait de la prolongation de l’Argentin sa priorité après son retour à la présidence en mars, mais les caisses du Barça sont vides, et la masse salariale déborde. Président de la Liga, Javier Tebas a déjà prévenu qu’il ne comptait pas accorder de dérogation aux Blaugrana pour les aider à conserver Lionel Messi. « Je ne sais pas si Messi débutera la Liga avec le Barça. S’il n’y a pas de départs, ce n’est pas possible » a confié ce jeudi le président de la Liga au micro de Jugones. De son côté, Ronald Koeman a reconnu que la priorité était mise sur le nouveau bail de Lionel Messi, ce qui pourrait avoir des conséquences sur certains joueurs, à l’instar d’Antoine Griezmann : « Griezmann…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles