Mercato - Barcelone : Pour oublier Lewandowski, Xavi peut compter sur… Ben Yedder !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Priorité du FC Barcelone pour renforcer le secteur offensif, Robert Lewandowski a confirmé vouloir quitter le Bayern Munich lors du mercato estival, mais en Bavière, le départ du Polonais n’est toujours pas à l’ordre du jour. Ce qui pourrait obliger Joan Laporta à changer ses plans et à explorer d’autres pistes, dont celle menant à Wissam Ben Yedder.

La priorité estivale du FC Barcelone est claire, recruter une pointure en attaque, et l’heureux élu est déjà identifié. À 33 ans, Robert Lewandowski est dans les petits papiers de Xavi et l’intérêt est réciproque, l’attaquant souhaitant quitter le Bayern Munich à un an de la fin de son contrat. « Je n’aime pas être dans cette situation. Ce qui est certain pour le moment, c’est que mon époque au Bayern est révolue. Le transfert sera une bonne solution pour les deux parties. Et je crois que le Bayern ne va pas m’arrêter juste parce qu’il peut le faire », a déclaré le Polonais lundi en conférence de presse, rajoutant une couche après les propos tenus par son agent Pini Zahavi quelques jours auparavant, confirmant les informations selon lesquelles Lewandowski voulait rejoindre le Barça, club avec lequel il disposerait déjà d’un accord. « Bien sûr, ils peuvent garder Robert encore un an, pour être juste, il a un contrat jusqu'en 2023, mais je ne le leur recommande pas de le faire. Pour Robert Lewandowski, le FC Bayern fait partie de l’histoire ancienne, lâchait-il le 22 mai dans des propos accordés à Bild. Le fait est que Robert souhaite…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles