Mercato - Barcelone : Premier désaccord majeur entre Xavi et Laporta !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé sur le banc du FC Barcelone il y a peu de temps, Xavi a déjà des ambitions pour le mercato d'hiver. Mais alors que le technicien espagnol réclame un ailier, mais au sein de la direction du Barça, on semble privilégier le recrutement d'un vrai buteur, notamment pour remplacer Sergio Agüero dont l'avenir reste très incertain.

22 buts en 18 matches. Voilà le rendement famélique, pour un club comme le FC Barcelone, depuis le début de saison. Et Xavi a rapidement pu constater les lacunes offensives de son effectif puisque lors des ses deux premiers matches sur le banc du Barça, le technicien espagnol n'a vu son équipe trouver le chemin des filets adverses qu'une seule fois, à savoir le penalty de Memphis Depay contre l'Espanyol. Par conséquent, Xavi n'a toujours pas vu ses joueurs marquer dans le jeu. Cet hiver, le recrutement d'un attaquant semble donc être une priorité. Il faut dire que Memphis Depay alterne le bon et le moins bon tandis que Luuk De Jong déçoit. De son côté, Sergio Agüero est victime de problèmes cardiaques qui pourraient remettre en cause la suite de sa carrière. Le Barça peine donc à digérer les départs de Lionel Messi et Antoine Griezmann, sans oublier celui de Luis Suarez il y a deux ans. D'autant plus que les Catalans ne sont pas épargnés par les pépins physiques puisqu'Ansu Fati et Ousmane Dembélé enchaînent les blessures.

Xavi veut un ailier... mais le Barça préfère un buteur

C'est la raison pour laquelle le FC Barcelone cherchera à se renforcer dans le…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles